Rapport mondial sur les drogues 2014

UNODC Map

"243 millions de personnes ont consommé une substance illicite en 2012"

La prévalence de l'usage des drogues dans le monde est restée stable, c'est ce que révèle le rapport mondial sur les drogues 2014 de l'Office des Nations Unies contre les Drogues et le Crime (UNODC). Selon le rapport 243 millions de personnes, soit 5 pour cent de la population mondiale âgée de 15 à 64 ans ont consommé une substance illicite en 2012. Par ailleurs, on estime à quelque 27 millions le nombre d'usagers problématiques, soit environ 0,6 pour cent de la population adulte mondiale, ou 1 personne sur 200. 

Lors du lancement du rapport, à l'occasion de la journée internationale de la lutte contre le trafic et l'usage de drogues, Yuri Fedotov, Directeur exécutif de l'UNODC, a appelé à mettre davantage l'accent sur la santé et les droits humains de tous les usagers de drogues, et en particulier les personnes qui s'injectent les drogues ou qui vivent avec le VIH.

"Il reste de sérieuses lacunes dans la prestation de services. Au cours des dernières années, au plan mondial un usager sur six seulement a eu accès ou a reçu un service de traitement de la dépendance chaque année" a déclaré Yuri Fedotov, soulignant en outre qu'environ 200 000 personnes sont mortes des conséquences de l'abus de drogues en 2012.

Le chef de l'UNODC a affirmé qu'un succès durable dans la lutte contre les drogues exige un engagement international ferme. Une approche équilibrée et globale, qui prend en compte l'offre et la demande, devrait être appuyée par des réponses scientifiquement validées, axées sur la prévention, le traitement, la réhabilitation et la réinsertion sociale. "Ceci est de toute première importance tandis que nous nous dirigeons vers la Session Extraordinaire de l'Assemblée Générale sur le problème mondial des drogues en 2016" a souligné M. Fedotov. Ce dernier a également insisté sur le fait que les substances contrôlées devaient être plus largement disponibles à des fins médicales, y compris au niveau de l'accès aux traitements contre la douleur, tout en empêchant leur utilisation abusive et leur détournement à des fins illicites. 

Télécharger le rapport de l'UNODC (en anglais seulement)

Les drogues et l'alcool effacent une partie de ta vie, si tu veux la retrouver, réagis!

La campagne "Réagis" vise à sensibiliser les personnes aux problèmes liés à l'abus de drogues ou d'alcool. Dans le même temps, la campagne rappelle qu'il existe des service efficaces d'accompagnement et de soins pour se libérer d'une dépendance, dont les services de Dianova.