Entreprise d’insertion sociale: la pépinière de Dianova

Portugal: une bonne pratique pour l’insertion des usagers de drogues

La pépinière de DianovaLe Viveiros de Floricultura, ou la pépinière deDianova au Portugal a été fondée en tant que projet d’entreprise sociale en vue de l’insertion sociale et professionnelle des usagers de drogues réhabilités et des personnes sans emploi. La pépinière de Dianova a commencé à mettre en œuvre ses activités dans le secteur du développement rural et de l’agriculture multifonctionnelle, en se concentrant sur la production commerciale et la vente de plantes et de fleurs. Dès le départ, ses activités ont eu pour but de rendre les règles du jeu plus équitables pour les personnes en quête de reconversion socio-professionnelle – mais néanmoins en difficulté face au marché du travail – en leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles et de se qualifier professionnellement dans un domaine spécialisé.

Entreprise d'insertionLors de sa création, la Pépinière a obtenu le statut d’entreprise sociale gérée par un organisme sans but lucratif, dans le cadre de la politique pour l’emploi mise en œuvre par le ministère de l’Emploi et des Affaires Sociales. L’entreprise a commencé à fonctionner dès avril 2000, au moment où Dianova entamait un processus de modernisation et de croissance. Le projet a ainsi permis à l’organisation Dianova d’ouvrir un nouveau champ d’intervention et de soutien par la création d’une structure dédiée. L’infrastructure a été mise en place, le matériel nécessaire acquis et la pépinière a été mise en route avec comme objectif : favoriser l’autonomie des personnes en manque de compétences personnelles et professionnelles en leur offrant une formation spécialisée et en créant pour eux de vrais emplois en vue de faciliter leur retour sur le marché régulier de l’emploi.

La question de la réinsertion sociale a toujours été une préoccupation majeure chez les anciens usagers de drogues qui tentent désormais de faire leur chemin dans la société. Une intégration sociale réussi, c’est l’élément qui favorise un environnement stable permettant aux gens de construire une vie sans comportements destructeurs ni conduites addictives.

La politique gouvernementale qui a conduit à la mise en œuvre de la Pépinière a permis à Dianova d’affermir sa conviction selon laquelle, chacun peut trouver en lui-même, avec l’aide adéquate, les ressources nécessaires à un développement personnel et une intégration sociale réussis. Tout au long des quinze dernières années, la Pépinière Dianova Viveiros de Floricultura a aidé des gens à faire exactement cela : créer des emplois, lutter contre l’exclusion sociale et la pauvreté par la réinsertion professionnelle, donner aux personnes les moyens d’améliorer leurs compétences professionnelles et sociales, les moyens de reconstruire leur vie.

Production sous serreEntre 2000 et 2015, le Pépinière Dianova a accueilli cinquante-sept personnes, dont treize ont été référées par l’Institut portugais de l’Emploi et de la Formation professionnelle (qui opère au sein du ministère de l’Emploi et des Affaires sociales) et quarante-quatre issues du processus de recrutement de Dianova. Beaucoup d’entre elles étaient d’anciens usagers de substances réhabilitées ; soit des hommes et des femmes dont – lors de la dernière phase du programme de traitement en communauté thérapeutique de Quinta das Lapas – on avait constaté les difficultés face au marché du travail, en raison d’un manque de compétences professionnelles ou de réseau de soutien. Travailler à la Pépinière leur a donné la possibilité non seulement de développer les compétences nécessaires dans le monde du travail, mais aussi de retrouver leurs marques, grâce à un environnement sûr, conçu pour les aider à développer et renforcer les outils dont ils ont besoin pour éviter les rechutes.

De plus, la pépinière, qui est spécialisée dans la floriculture sous serre, est animée par un esprit d’engagement social fondé sur les principes du développement durable. L’entreprise se concentre sur la production et la vente d’une large gamme de plantes et de fleurs, grâce à des procédés de production modernes misant sur des produits de qualité, à des prix compétitifs et équitables socialement. Sa production annuelle accompagne les saisons, pour un total d’environ 700.000 unités de diverses espèces, incluant les différents représentants des genres lavendula, bégonia, gazania, pétunia, verveine, primula, tagète, dianthus, brassica, pelargonium, lampranthus et impatiens, ainsi des pensées et morelle faux jasmin entre autres.

Malheureusement, en raison de la crise économique du programme d’austérité qui a suivi, le gouvernement portugais a mis un terme à cette mesure d’entreprise sociale en Janvier 2015. Cependant, malgré les défis auxquels la Pépinière est confrontée, cinq employés permanents demeurent dans l’entreprise, avec une équipe temporaire de soutien en haute saison. A l’heure actuelle, la fin du soutien des pouvoirs publics a obligé la Pépinière Dianova à redéfinir son intervention dans le domaine de l’insertion sociale afin de continuer à pouvoir faire de son mieux en terme d’accompagnement et de soutien, tout en donnant à tous ceux qui ont besoin d’aide les moyens de se remettre sur pied et reconstruire leur vie.