Autonomiser les femmes, autonomiser la société

« Empower Women, Empower Society » (autonomiser les femmes, autonomiser la société) est le slogan qui clôture la courte vidéo que Dianova réalise dans le cadre de la troisième phase de sa campagne « Human Empowerment ».

Lancée à l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, le 26 juin dernier,  la campagne redémarre lors de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 26 novembre, et se poursuivra jusqu’au 10 décembre, Journée internationale des droits humains, en s’attachant tout particulièrement à mettre en lumière la relation entre les violences faites aux femmes et les addictions.

Découvrez la vidéo

La vidéo phare de la campagne présente une adolescente qui, en raison de mauvaises expériences passées, se perd dans une spirale de dépendance et de violence. La vidéo vise à mettre l’accent sur les problèmes spécifiques auxquels sont confrontées les filles et les femmes ayant des troubles liés à l’usage d’alcool ou d’autres drogues, ainsi que l’importance de leur autonomisation en tant qu’outil pour mettre fin à la violence et à la stigmatisation.

Soutenez notre action. Faites un don

Combien voulez-vous donner?

Information personnelle





ses terms et conditions

Le paiement sera effectué via Paypal (il est possible de faire une donation sans s'inscrire avec votre carte de crédit ou de débit).

La Situation

Le nombre de femmes suivant un programme de traitement pour un trouble de l’usage de substances, reste faible en dépit du nombre de plus en plus élevé de femmes concernées. De plus, lorsqu’elles parviennent à entreprendre un programme de traitement, leur séjour est généralement plus court que celui des hommes et, à l’issue du traitement, elles sont davantage sujettes aux rechutes.

Outre des problèmes de santé physique et mentale, ces femmes font souvent face à des violences ou ont des antécédents de violences physiques et sexuelles, un système de soutien social inadéquat ou dysfonctionnel et des revenus insuffisants. De plus, elles font souvent face au chômage, vivent dans un logement instable et sont souvent aux prises avec des problèmes de justice. Les femmes qui suivent un traitement se retrouvent souvent dans un environnement masculin, conçu par des hommes pour des hommes, qui ne répond pas à leurs besoins spécifiques.

Pourquoi la campagne Human Empowerment?

Dianova estime qu’il est urgent de sensibiliser le grand public, les médias, les décideurs et les professionnels de santé aux problèmes spécifiques auxquels les femmes vivant avec un trouble de l’usage de substances sont confrontées, tels que la stigmatisation, les spécificités liées au genre, les violences et les obstacles au traitement et à la réinsertion sociale. Par le biais du concept de Human Empowerment, la campagne s’attache à montrer les liens existant entre le genre et les addictions. 

L’objectif général de la campagne est de sensibiliser le public au besoin de changement des personnes vivant avec un trouble de l’usage de substances ou une autre addiction, de promouvoir la mise en œuvre de programmes de traitement efficaces et d’exhorter les gouvernements, le secteur privé, les fondations et autres parties prenantes à fournir les moyens financiers, ou autres contributions, nécessaires au développement de certains des programmes du réseau Dianova.

Comment puis-je participer?

  • En allant sur la page de la campagne pour plus d’infos et de ressources
  • En partageant la campagne sur votre réseau social favori, Twitter, Facebook or LinkedIn
  • En intégrant la vidéo de la campagne sur votre site ou réseau social
  • En faisant un don?

Actualités & raconts

  1. Autonomiser les filles en Inde!

    09/12/2019 Grandir dans les rues en Inde, cela n'a rien de facile, surtout pour les filles. A Delhi, le Centre Pardabagh...

    Plus d’infos
  2. Dianova : autonomiser les femmes, c’est autonomiser la société

    24/11/2019 La troisième phase de la campagne « Human Empowerment » de Dianova souligne le rôle des addictions dans les violences faites aux...

    Plus d’infos