Dianova rejoint le mouvement Génération Égalité pour l’autonomisation des femmes

En raison des préoccupations actuelles concernant le coronavirus, le format des réunions de la Commission de la condition de la femme (CSW64) est réduit de deux semaines à une seule journée, tandis que toutes les manifestations prévues par les ONG sont annulées

Communiqué de presse

New York, le 5 mars 2020 – Comme chaque année, la Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars. Le thème choisi pour cette année par les Nations unies est « Je suis de la Génération Égalité: Levez-vous pour les droits des femmes », une initiative qui fait partie intégrante de la campagne « Génération Egalité » mise en œuvre par ONU Femmes. L’objectif de la campagne est de commémorer le 25e anniversaire de la déclaration et du programme d’action de Beijing, adoptés en 1995 lors de la quatrième conférence mondiale sur les femmes à Beijing, en Chine.   Ce programme est considéré comme étant un pas en avant majeur en faveur des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles partout dans le monde.

La campagne « Génération Égalité » vise à informer et à mobiliser les personnes, quel que soit leur sexe, leur âge, leur ethnie, leur race, leur religion ou pays, afin qu’elles mettent en œuvre des initiatives quotidiennes en faveur de l’égalité entre les sexes. Entre autres objectifs, la campagne entend agir contre la violence sexiste, préserver la justice et les droits économiques pour tous, garantir le droit à la santé sexuelle et reproductive, promouvoir la justice climatique, ainsi que la technologie et l’innovation en faveur de l’égalité entre les sexes et le leadership féministe. La campagne veut ainsi aborder les problèmes concernant l’ensemble des femmes, en mettant particulièrement l’accent sur les jeunes femmes et les jeunes filles.

Comme le veut la tradition, la Journée internationale de la femme devait précéder les deux semaines de rencontres prévues lors de la Commission de la condition de la femme (CSW) au siège des Nations unies à New York. Hélas, suite aux recommandations du Secrétaire général et à la lumière des inquiétudes actuelles concernant l’épidémie de coronavirus (Covid-19), la Commission a décidé de réduire le format de ces rencontres à une seule journée. La Commission se réunira lundi prochain, le 9 mars, pour une réunion procédurale visant à adopter le projet de déclaration politique pour commémorer le 25e anniversaire de la déclaration et du programme d’action de Beijing et en vue d’accélérer sa mise en œuvre, mais le débat général n’aura pas lieu. En outre, toutes les manifestations parallèles prévues par les États membres, le système des Nations unies dans son ensemble, les organisations non gouvernementales (ONG) et d’autres organisations de la société civile ont été annulées.

Comme par le passé, les ONG avaient prévu d’animer un forum parallèle organisé par le Comité des ONG sur le statut des femmes/New York (ONG CSW/NY) afin de faire entendre une voix collective et indépendante vouée à l’analyse des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la plate-forme d’action de Beijing et dans le but de faire diverses recommandations à ce propos. Parmi les quelque 500 événements prévus, Dianova International devait ouvrir le dialogue « Aider les femmes à surmonter la dépendance, la stigmatisation et la violence » dans le but d’identifier les défis qui concernent ces femmes et de proposer des actions susceptibles d’avoir un impact positif sur leur santé, et ce afin de contribuer à la mise en œuvre de la plateforme d’action de Beijing et de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

La  CSW64 n’aura pas lieu comme prévu, néanmoins, au nom de Dianova, nous souhaitons encourager toutes les parties prenantes à célébrer le 25e anniversaire de la déclaration et de la plateforme d’action de Beijing et à relever les nombreux défis auxquels sont encore confrontées les femmes et les filles du monde entier. Nos pensées et nos actions doivent en particulier s’adresser aux plus  défavorisées via la mise en œuvre d’initiatives qui répondent à leurs besoins. Notre engagement en faveur de l’égalité et de l’autonomisation des femmes n’est pas terminé !


A propos de Dianova International

Dianova International est une ONG suisse engagée en faveur du progrès social et soutenant le développement de programmes et de projets visant à améliorer la vie des personnes dans 19 pays et 4 continents. Dianova défend également leurs intérêts en matière de santé, d’égalité et d’insertion sociale au sein des organisations et des forums internationaux.

Affiliations

Principales affiliations de Dianova International : statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) – Organisation de la société civile accréditée auprès de l’Organisation des États américains (OEA) – Partenaire officiel de l’UNESCO – Membre du Comité de Vienne des ONG sur les stupéfiants (VNGOC) – Membre du Forum européen de la société civile sur la drogue (CSF).

Pour plus d’info, contacter: