Deux membres associés de Dianova participent au CoDeS 2019

Deux représentants des membres associés de Dianova présentent leur travail lors du 3ème Congrès de Formation sur le Développement Durable

Communiqué de presse

Yawo (Eugène) Etse et George Ochieng Odalo, représentant respectivement le « Groupe de Réflexion des Amis pour le Développement de l’Humain (GRADH – Togo) et la Fondation Slum Child (Kenya) présentent leur travail à l’occasion du 3ème Congrès de Formation sur le Développement Durable (CoDes) qui se tient au sein du campus universitaire de Valladolid (Espagne), du 1er au 5 octobre 2019 (Pza. Campus Universitario s/n – 47011 Valladolid).

Qui sont Eugène et George?

Il s’appelle Yawo Etse, mais tout le monde l’appelle Eugène. Au cours de sa journée de travail, il est responsable des collectes de fonds, du marketing et des relations publiques pour la Croix-Rouge togolaise. Dans ses temps libres, cependant, il se transforme en acteur de théâtre et, avec d’autres volontaires, il sillonne les rues du Togo pour rencontrer les communautés locales et diffuser des messages de promotion de la santé, de l’assainissement et en faveur du bien vivre ensemble. En plus de son travail à la Croix-Rouge, Eugène est en effet le fondateur du GRADH, le Groupe de Réflexion des amis pour le Développement de l’Humain, membre associé du réseau Dianova.

George Ocheing Odalo est directeur exécutif et fondateur de la Slum Child Foundation, une ONG basée à Nairobi, au Kenya, et membre de la grande famille de Dianova. Né et élevé dans les bidonvilles de Korogocho, George a grandi dans une famille qui devait se battre pour satisfaire ses besoins de base. Après la séparation de ses parents, il a abandonné l’école et a fini par échouer dans la rue. Grâce à une religieuse qui lui a apporté son soutien, George a finalement pu remettre sa vie sur les rails. Il sait bien malgré tout que la plupart des enfants des bidonvilles de Nairobi n’auront pas la même chance, c’est pourquoi, il a décidé de consacrer sa vie à donner aux enfants des bidonvilles une chance de grandir en meilleure santé et en sécurité.

Qu’est-ce que le CoDeS?

Le Congrès de formation sur le développement durable, ou CoDeS, est une initiative culturelle novatrice, ouverte d’esprit et dirigée par des jeunes, qui aborde les thèmes de la cohésion sociale et de la compréhension interculturelle dans toutes les dimensions du développement durable. Organisée par des étudiants en médecine de l’Université de Valladolid, tous bénévoles, l’édition de cette année réunit des élèves, des professionnels et des universitaires du monde entier pour parler de l’art, des droits humains, de la santé et du développement durable sur le continent africain. Le CoDes est un colloque dédié au partage des connaissances et des idées, mais c’est aussi une occasion unique pour les jeunes activistes et les universitaires d’unir leurs forces afin de réfléchir ensemble à l’avenir du développement durable.

De quoi parleront Eugène et George lors du CoDeS 2019 et quand?

Du 1er au 5 octobre, le CoDes 2019 accueillera de nombreux événements et ateliers (voir le détail des activités). George et Eugène participeront au 1er congrès international des jeunes chercheurs et chercheuses sur l’Afrique qui se déroulera vendredi 4 octobre dans les locaux de la Faculté de Lettres et Philosophie. George présentera son projet au cours de la table 2 (Nouvelles perspectives éducatives en Afrique) et Eugène abordera le sien lors de la table 3 (Les femmes africaines face aux inégalités entre les genres).

« Participer aux CoDes 2019 me permettra de présenter les résultats obtenus ces dernières années devant une foule de jeunes chercheurs avec qui je pourrai discuter des leçons apprises et qui partageront avec moi de nouvelles perspectives », a déclaré Eugène.

Il présentera l’expérience des Clubs des mères de la Croix-Rouge togolaise, groupes organisés de femmes vivant au sein des communautés rurales du Togo. Depuis le début du projet, les Clubs des mères togolaises ont donné à des femmes issues de l’ensemble du Togo les moyens de participer à la vie économique de leur village, tout en augmentant leur capacité de résilience et leur participation aux mécanismes de prise de décision au sein de leur communauté.

« Présenter mon travail lors du CoDes 2019 est une magnifique opportunité non seulement pour mon développement personnel et professionnel, mais surtout pour les enfants et les femmes que mon organisation a vocation d’aider », a commenté George.

Ce dernier parlera de la façon dont le Toto Club, un groupe d’enfants âgés de 6 à 15 ans, se soutiennent mutuellement pour éviter la consommation de drogues et pour défendre des modes de vie plus sains auprès de leurs pairs et de leur famille.

Il faut enfin signaler Yawo Eugène Etse et George Ochieng Odalo pourront présenter leur travail lors du congrès CoDeS 2019 grâce à une campagne de financement participatif mise en œuvre par Dianova International.


 À propos du GRADH

Grâce au théâtre de rue, à des chansons et à des contes, le Groupe de Réflexion des Amis du Développement Humain (GRADH) vise à éduquer la population rurale du Togo sur les bonnes pratiques d’hygiène et la prévention des maladies transmissibles, dans l’objectif global d’améliorer la santé communautaire.

À propos de la Slum Child Foundation

Créée en 2008, la Slum Child Foundation est une organisation à but non lucratif qui soutient les enfants et les femmes vulnérables et marginalisés vivant dans des quartiers urbains pauvres, comme les bidonvilles de Nairobi, au Kenya.

À propos de Dianova

Dianova est un réseau international composé de fondations du tiers secteur et d’associations vouées au développement des personnes, des communautés et des organisations via différents programmes et interventions dans les domaines social et humanitaire. Le réseau Dianova opère actuellement en Europe, Afrique, Asie et Amérique.

Affiliations

Dianova International dispose du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) ; elle enregistrée comme Organisation de la société civile accréditée auprès de l’Organisation des États américains (OEA) et est partenaire officiel de l’UNESCO. De plus, les réprésentants de Dianova siègent au bureau exécutif de la Conférence des ONG en relations consultatives avec les Nations Unies (CoNGO), et à celui de la Fédération Mondiale des Communautés Thérapeutiques (WFTC) ; enfin, Dianova est membre du Comité des ONG de Santé Mentale, du Comité de Vienne des ONG sur les Drogues (VNGOC) et du NGO Major Group (NGO MG).

Pour plus d’infos, merci de contacter: