Cannabis, un nouveau visage pour une nouvelle politique 2/3

Cannabis à usage médical

Suite de l’article du Dr. Kevin Sabet

Les états de Washington et du Colorado sont sur le point d’ouvrir les premières boutiques de vente de cannabis au détail. L’Uruguay est en train de suivre le même modèle de revente contrôlée par l’État. Ce qui va se passer maintenant, personne ne le sait, mais on peut en tout cas faire quelques projections fondées sur ce qui est déjà en train d’arriver…

1) On est sur le point de créer dans ce pays des multinationales du cannabis, au même titre que celles du tabac de naguère. Une industrie puissante a émergé dans le sillage du cannabis à usage « médical » et elle est maintenant en phase de transition afin de se préparer à la légalisation pleine et entière.

Un dirigeant de Microsoft s’associe à un ancien président du Mexique pour créer le « Starbucks du cannabis » et « générer encore plus de millionnaires que Microsoft »[1]. Encore plus terrifiant, un fond de placement multimillionnaire vient de s’engager à soutenir l’industrie du cannabis, tandis que son dirigeant avouait que son « téléphone n’avait pas cessé de sonner ». [2]

2) Les États-Unis ont lamentablement échoué à contrôler l’usage de cannabis à des fins « médicales » – Sont-ils vraiment prêts à gérer avec succès la légalisation pleine et entière ?

Dr Kevin SabetDeux rapports indépendants publiés à plusieurs jours d’intervalle le mois dernier démontraient combien le système prétendument réglementé du Colorado ne l’était en fait pas bien du tout. Dans le premier des deux audits, le vérificateur de l’état du Colorado concluait que des prescriptions (de cannabis) avaient été faites de façon inappropriée, que la moitié d’entre elles émanaient d’un collectif de douze médecins seulement, que l’état n’avait pas « établi de procédure pour que le personnel soignant assume ses responsabilités dans la gestion du bien être de leurs patients », et que le « fonds des liquidités » de l’état était tout simplement non conforme.[3] Quant au deuxième audit[4], il concluait que la ville de Denver « n’a pas mis en place un cadre de contrôle de base visant à assurer la gouvernance efficace du… programme de cannabis médical. »

3) En matière de légalisation, l’expérience du Colorado et de Washington devrait faire réfléchir tous ceux qui se sentent concernés par la sécurité et la santé publique.

Publicité de masse, marketing, utilisation d’articles qui séduisent les enfants – comme des « sucettes au cannabis », « Ring Pots » ou « Pot-Tarts » – sont caractéristiques de la politique actuelle en matière de cannabis « médical ». Depuis le début de l’année, plusieurs enfants en bas âge ont été admis aux urgences après avoir accidentellement ingéré des biscuits au cannabis. Des lois sont votées afin d’étendre la réglementation sur la possession au moins de 21 ans, tandis que des règlements intelligents, comme l’interdiction d’ouvrir une boutique de cannabis à proximité d’une école ou encore proscrire le joint en public, sont dans la ligne de mire d’une industrie avide de profits.

Depuis 2009, les autorités du Colorado avaient déjà eu un aperçu de ce qui les attend dès demain, via l’expansion de l’usage de cannabis à des fins médicales, notamment avec l’augmentation du nombre d’étudiants du secondaire testés positifs au cannabis. De 2007 à 2009, 5.6 étudiants étaient en moyenne testés positifs au cannabis. Entre les années 2010 et 2012, ce chiffre était passé à 17.3 étudiants par an. En 2007, les tests positifs au cannabis représentaient 33% du total des contrôles effectués, tandis qu’en 2012, ce chiffre passait atteignait déjà 57%.

Un membre du groupe de travail en charge de la réglementation de l’usage de cannabis au Colorado et travaillant aussi pour une société de dépistage des drogues affirmait à la presse que « Un ado (se situe) en moyenne entre 50 et 100 nanogrammes.  A présent, nous les voyons atteindre plus de 500, 700, 800, et ça continue d’augmenter. »[5]. Qui plus est, bien que les accidents de la route mortels aient diminué de 16% entre 2006 et 2012 (en accord avec les tendances nationales),  les accidents mortels impliquant des conducteurs testés positifs au cannabis ont augmenté de 112%[6].


  1. Ex-Microsoft exec plans ‘Starbucks’ of marijuana. (2013, May 31). United Press International. Retrieved from: http://www.upi.com/Top_News/US/2013/05/31/VIDEO-Ex-Microsoft-exec-plans-Starbucks-of-marijuana/UPI-41161369985400/
  2. The Economist, see http://www.economist.com/news/united-states/21586584-sensible-drug-policy-decision-federal-government-once-tokers-delight
  3. Colorado Office of the State Auditor. (June 2013). Medical Marijuana Regulatory System Part II Performance Audit. Retrieved from: http://www.leg.state.co.us/OSA/coauditor1.nsf/All/C9112BFFDE1559CE87257BA5007AE40F/$FILE/2194B%20MedMarijPart2%20June%202013.pdf
  4. Office of the Auditor, Audit Services Division, City and County of Denver. (July 2013). Medical Marijuana Licensing Performance Audit. Retrieved from:http://www.denvergov.org/Portals/741/documents/Audits%202013/Medical_Marijuana_Licensing_Audit_Report_07-18-13.pdf
  5. See Conspire! Drug Testing Results and “Drug Testing Company Sees Spike in Children Using Marijuana” found at http://denver.cbslocal.com/2013/03/06/drug-testing-company-sees-spike-in-children-using-marijuana/
  6. Colorado Department of Transportation Drugged Driving Statistics 2006 – 2011, Retreived http://www.coloradodot.info/programs/alcohol-and-impaired- driving/druggeddriving/drugged-driving-statistics.html.