Session de formation du Groupe Pompidou, Semaine II

, , , , , , ,

La session de formation des cadres du Groupe Pompidou est une formidable opportunité de partage, de mise en réseau et d’apprentissage de première main

Participants à la session de formation du Groupe Pompidou

Le Groupe Pompidou est un organisme influent dans le domaine des politiques en matière de drogues – photo: all rights reserved

Par le Dr Antonio Molina – début octobre, j’ai eu le plaisir de participer, avec un certain nombre de collègues venus de toute l’Europe et en tant que représentant de Dianova, au deuxième module de la session annuelle de formation des cadres organisée par le Groupe Pompidou, sur le thème « Consommation de substances, addictions et pratiques en ligne« , à Wroclaw, en Pologne.

Créé en 1971, le Groupe Pompidou est un organisme intergouvernemental qui se consacre à transmettre des connaissances et à apporter un soutien et des solutions en vue de politiques en matière de drogues efficaces et fondées sur des données probantes, qui respectent pleinement les valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe, notamment les droits humains, la démocratie et l’État de droit. Le Groupe Pompidou promeut une approche équitable pour aborder la consommation de substances et le trafic illicite, en mettant l’accent sur la réduction de la demande et de l’offre.

Formation des cadres : addictions et pratiques en ligne

Depuis plus de dix ans, les formations exécutives du Groupe Pompidou sont organisées chaque année pour tous les acteurs associés aux questions liées aux drogues et aux addictions. Au cours de cette deuxième semaine de formation, 22 personnes de différents pays européens ont participé au module. Toutes ont été sélectionnées en fonction de leur implication dans les différents aspects des addictions et des pratiques en ligne. Les participants étaient composés de personnes chargées de l’élaboration, de la mise en œuvre ou de la coordination des politiques en matière de drogues dans des organisations gouvernementales, ainsi que de militants, de chercheurs et de représentants de la société civile, comme moi-même.

L’impact des addictions et des pratiques en ligne sur la conception des politiques et des programmes

Le thème de la session de cette année a été choisi en raison de l’augmentation rapide du phénomène de la dépendance aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans le but de discuter de ses causes, de ses conséquences et de son étiologie. Des informations supplémentaires sur le premier module sont disponibles ici.

Au cours de ce deuxième module, les participants ont eu l’opportunité de se plonger dans les subtilités du concept d’addiction aux TIC, y compris en matière de preuves, d’interventions, de solutions potentielles et de responsabilité des décideurs politiques. Divers intervenants et représentants du monde universitaire, des organes de prise de décision, des agences de prévention et d’intervention, ainsi que des agences de régulation des paris sportifs ont expliqué les différentes perspectives associées à l’utilisation problématique des TIC et à son impact dans notre contexte social.

Au nom de Dianova, j’ai eu l’occasion de présenter le programme de prévention universelle pour les familles intitulé « Ensemble, on grandit« . Au cours de cette présentation, j’ai tout d’abord détaillé les principaux défis de la prévention des comportements addictifs, y compris non liés aux drogues, avant d’aborder le rôle particulier que peuvent jouer les familles en tant qu’agents de santé dédiés, ainsi que la manière de leur transmettre les compétences et les capacités nécessaires pour ce faire. La présentation a été particulièrement bien accueillie par mes pairs qui ont montré un grand intérêt pour le processus et les résultats du programme.

Présentation d'un programme de prévention par le Dr Molina

Les échanges d’expériences représentent l’une des valeurs ajoutées des sessions de formation du Groupe Pompidou – photo: all rights reserved

Visites d’étude et pertinence de l’expérience de terrain,

Un autre élément clé des sessions de formation du Groupe Pompidou est qu’elles sont également conçues pour donner aux participants l’occasion de s’immerger dans le contexte social de la région concernée par le biais d’observations pratiques des expériences qui y sont mises en œuvre. Dans ce but, nous avons eu la chance d’en apprendre plus sur les aspects épidémiologiques et sociaux associés aux addictions en Pologne, notamment en matière de programmes de réduction des risques et d’intervention psychosociale.

Dianova et la formation exécutive du Groupe Pompidou

Dianova a eu la chance de participer à plusieurs des sessions précédentes de la formation exécutive du Groupe Pompidou, à savoir en 2021 (Réduire la stigmatisation des addictions), en 2019 (Intégrer les questions relatives au genre dans les politiques des drogues et la prestation de services) et en 2016 (Formation pour une coopération efficace : interaction entre les gouvernements et les organisations de la société civile).

Il faut noter que la session de cette année s’est distinguée non seulement par la présence de formateurs de haut niveau, mais aussi par le fait qu’elle était axée sur la mise en œuvre pratique et la participation, grâce à l’excellente organisation du Groupe Pompidou. 

Au nom de Dianova, je tiens à remercier la Division des Affaires Internationales de l’Office Fédéral de la Santé Publique Suisse pour avoir présenté et soutenu la candidature de Dianova, ainsi que le soutien financier apporté par le Groupe Pompidou dont les activités de formation sont toujours une formidable opportunité de partage, de mise en réseau et d’apprentissage direct pour les différents acteurs impliqués.