Séance de formation du Groupe Pompidou

Le thème de la dernière séance de formation du Groupe Pompidou à Amsterdam était « Intégrer les questions relatives au genre dans la politique des drogues et la prestation de services »

Groupe Pompidou

Le Groupe Pompidou est la plate-forme de coopération en matière de politique des drogues du Conseil de l’Europe

Le Groupe Pompidou est un organe intergouvernemental créé en 1971 à l’initiative de Georges Pompidou, alors Président de la République française. Il défend les valeurs principales du Conseil de l’Europe (droits de l’Homme, démocratie et principes de l’État de droit) et promeut une réponse équilibrée à la consommation de drogues et au trafic illicite, soutenant la réduction de l’offre et de la demande.

Chaque année, des séances de formation sont organisées pour les responsables impliqués dans l’élaboration ou la mise en œuvre de politiques des drogues.

Cette année, 30 participants issus de 20 pays ont participé au premier module de la séance de formation des cadres 2019 du Groupe Pompidou intitulée «Intégrer les questions relatives au genre dans la politique des drogues et la prestation de services», qui s’est tenu du 2 au 5 avril 2019 à Amsterdam. La majorité des participants étaient des représentants d’institutions ou organisations gouvernementales ou autres responsables du développement et/ou de la mise en oeuvre de politiques des drogues et/ou de la coordination de programmes reliés, de services de prestation et de la coopération avec les actionnaires. Le reste des participants étaient issus de diverses organisations de la société civile actives dans le domaine des drogues, telles que Dianova Portugal.

Dianova Portugal était représentée par Marta Santos, responsable de la gestion des ressources humaines et des politiques et processus d’égalité de genre au sein de Dianova Portugal. Son rôle est également de superviser l’intégration des questions relatives au genre dans les programmes et services de traitement des dépendances de l’organisation.

L’objectif de la séance de formation du Groupe Pompidou était d’aider les professionnels de la dépendance à intégrer de manière efficace les questions de genre dans les divers aspects de leur activité, aussi bien pour mettre au point des outils stratégiques, établir des règles normatives, concevoir et mettre en œuvre des programmes thématiques et régionaux, que gérer le cycle des projets.

L’égalité de genre doit encore devenir une réalité dans de nombreux programmes et interventions, même s’il existe de plus en plus de preuves que la compréhension des questions d’égalité et des inégalités entre les genres peut permettre d’améliorer l’efficacité de mesures politiques ainsi qu’apporter de nouvelles perspectives, expériences et solutions aux problèmes. En outre, de nombreuses preuves suggèrent que l’abus de drogues peut commencer et évoluer différemment, avoir des conséquences variées et nécessiter des approches de prévention et de traitement adaptées selon les femmes et les hommes.

Pour traiter ces aspects de manière appropriée, la formation a intégré des questions d’égalité de genre en matière de réduction de la demande et des risques ainsi que de réduction de l’offre et respect des lois. Durant ces trois jours et demi, de nombreux sujets ont été abordés. Le module a donné un aperçu sur : les controverses autour du concept et de la théorie du genre ; les différences liées au genre en matière de consommation de drogues ; l’égalité de genre afin d’améliorer les stratégies de respect des lois contre le trafic et le crime organisé ; les questions de genre lors du recrutement et de la formation du personnel de maintien de l’ordre ; les femmes et la criminalité liée à la drogue ; la compréhension des besoins spécifiques des femmes qui consomment des drogues en prison et la création d’opportunités dans et en-dehors de la prison ; ainsi que les approches conceptuelles de l’égalité de genre dans les politiques des drogues néerlandaises. Les participants ont également eu la possibilité d’en apprendre davantage sur l’histoire des drogues à Amsterdam et aux Pays-Bas grâce au « Amsterdam Underground Tour » et de visiter le complexe judiciaire de Zaanstad qui propose un programme de réinsertion pour les détenus masculins.

Le deuxième module de la formation des cadres du Groupe Pompidou se tiendra à Tel Aviv (Israël), du 24 au 27 juin 2019.