Rapport européen sur les drogues 2022

, ,

L’impact des problèmes liés aux drogues est visible partout et vient compliquer des problématiques majeures comme le sans-abrisme ou la gestion des troubles psychiatriques

Rapport européen sur les drogues

Tout le monde est touché d’une manière ou d’une autre par l’usage de drogues: les personnes ayant besoin d’un traitement et d’autres services, les jeunes vulnérables recrutés par la criminalité, la pression sur les budgets de santé et les coûts pour la société liés à la corruption et à la criminalité

Note de la rédaction: le texte qui suit est la préface du rapport publié par l’Observatoire européen de drogues et des toxicomanies (EMCDDA), et disponible en téléchargement sur son site.

Par Alexis Goosdeel, Directeur, EMCDDA – Le rapport européen sur les drogues 2022 arrive à un moment où les récents événements qui ont frappé la planète ont profondément bouleversé tous les domaines de notre vie, ce qui a également des répercussions sur les problèmes liés aux drogues auxquels l’Europe est aujourd’hui confrontée. Ce rapport phare de l’EMCDDA vise à aider l’Europe à mieux se préparer à relever ces défis. Pour ce faire, il analyse les tendances à l’origine de la situation actuelle et identifie les menaces émergentes susceptibles d’avoir une incidence sur les problèmes liés aux drogues auxquels l’Europe sera confrontée demain.

Il est important de souligner que cette analyse n’est pas isolée, mais s’appuie sur un vaste corpus de travaux récents. Comme chaque année, le rapport est accompagné du bulletin statistique, qui donne accès aux données sous-jacentes et comprend des notes méthodologiques et des avertissements. Par ailleurs, l’édition de cette année puise abondamment dans les récentes études menées en partenariat avec Europol sur l’évolution des marchés de la cocaïne et de la méthamphétamine. Ces études mettent au jour la place de plus en plus importante des stimulants dans les problématiques actuelles liées aux drogues en Europe. L’année 2022 marque également le 25e  anniversaire des travaux du système d’alerte précoce de l’UE sur les nouvelles substances psychoactives. Pour célébrer cette date importante, le rapport fait le point sur les réalisations de ce réseau innovant.

Estimations: cannabis et cocaïne

Estimations de la consommation de drogues dans l’Union européenne : cannabis et cocaïne – Rapport européen sur les drogues 2022

À mes yeux, le message à retenir de l’analyse des tendances en matière de drogues en 2022 peut se résumer en quelques mots: «Partout, tout, tout le monde». En effet, nous sommes confrontés aujourd’hui à une situation dans laquelle l’impact des problèmes liés aux drogues est observable presque partout. Dans l’Union européenne, les problèmes liés aux drogues viennent compliquer d’autres problématiques majeures telles que le sans-abrisme, la gestion des troubles psychiatriques ou la réduction de la criminalité juvénile. On observe également dans certains pays une montée des violences et de la corruption liées au marché de la drogue. Les événements internationaux peuvent également avoir une incidence sur les problèmes observés en Europe en matière de drogues. Ce rapport examine aussi comment l’évolution de la situation en Afghanistan pourrait modifier les flux de drogues d’une manière qui pourrait avoir des implications importantes pour l’avenir, et comment la crise humanitaire liée à la guerre en Ukraine pourrait créer de nouveaux défis pour les services européens liés aux drogues.

En Europe, la situation en matière de drogues devient plus complexe et se caractérise par une disponibilité accrue et par une plus grande diversité des modes de consommation

L’une des principales conclusions que je tire du rapport de cette année, c’est que nous sommes confrontés aujourd’hui à une situation en matière de drogues plus complexe, caractérisée par une disponibilité accrue et par une plus grande diversité des modes de consommation de drogues. Nous constatons, d’après nos recherches sur le phénomène des nouvelles substances psychoactives, que presque tout ce qui a un potentiel psychoactif risque aujourd’hui d’apparaître sur le marché, souvent sous des étiquettes trompeuses, de sorte que les personnes qui utilisent ces substances peuvent ne pas savoir ce qu’elles consomment réellement. Dans ce contexte, je suis particulièrement préoccupé par les informations que nous recevons sur la falsification de produits à base de cannabis avec des cannabinoïdes synthétiques. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres des nouvelles menaces liées aux drogues qui se font jour actuellement. Autre phénomène inquiétant: la production croissante de drogues de synthèse en Europe. L’augmentation de la production de méthamphétamine est particulièrement préoccupante à cet égard. Le rapport de cette année met en outre l’accent sur une évolution importante: l’impact durable de la pandémie de COVID-19 sur les services liés aux drogues et sur la manière dont les personnes se procurent des substances réglementées. Le rapport pointe également la nécessité permanente pour de nombreux pays d’intensifier les services de traitement et de réduction des dommages pour les personnes souffrant de problèmes de drogue.

Estimations: MDMA et amphétamines

Estimations de la consommation de drogues dans l’Union européenne : MDMA et amphétamines – Rapport européen sur les drogues 2022

Aujourd’hui, tout le monde en Europe est touché d’une manière ou d’une autre par l’usage de drogues

La mission fondamentale de l’EMCDDA est de soutenir de meilleures politiques et actions pour réduire les dommages que les drogues causent aux individus, à leurs proches et aux communautés dans lesquelles ils vivent. Je pense qu’il est important de reconnaître qu’aujourd’hui, tout le monde est touché d’une manière ou d’une autre par l’usage de drogues, que ce soit directement ou indirectement. Nous voyons cela directement chez celles et ceux qui développent des problèmes de drogue et ont besoin d’un traitement ou d’autres services. Les conséquences indirectes peuvent être moins visibles, mais elles sont tout aussi graves. On peut citer notamment les jeunes vulnérables recrutés par des groupes criminels, la pression accrue sur les budgets de santé et les coûts pour la société de quartiers qui ne se sentent pas en sécurité ou dans lesquels les institutions sont minées par la corruption et la criminalité. Je reste convaincu que, pour pouvoir s’attaquer efficacement aux problèmes complexes que pose l’usage de drogues en matière de politiques sanitaires et sociales, il est impératif de fonder notre action sur une bonne compréhension de la nature des enjeux auxquels nous sommes confrontés, ainsi que sur une analyse des réponses dont l’efficacité est avérée. C’est une grande fierté pour moi que l’EMCDDA, grâce à la publication du rapport européen sur les drogues 2022, puisse continuer à aider l’Europe à mieux se préparer aux défis qui se posent à elle aujourd’hui, et à ceux qui se poseront demain, dans ce domaine.

Enfin, ce rapport, comme tout ce que nous faisons, est le fruit d’un travail collaboratif et il ne serait tout simplement pas possible sans le soutien et la contribution de nos partenaires. Je tiens ainsi à remercier tout particulièrement notre réseau Reitox de points focaux nationaux, ainsi que tous les autres experts et réseaux européens qui ont contribué à cette publication par leurs travaux. Je souhaite enfin exprimer ma gratitude pour le soutien qui nous a été apporté par la Commission européenne et par les autres agences européennes et organismes internationaux travaillant dans ce domaine.

Estimations: héroïne et autres opioïdes

Estimations de la consommation de drogues dans l’Union européenne : héroïne et autres opioïdes – Rapport européen sur les drogues 2022