« Des enseignants forts pour des sociétés durables »

, ,

World Teachers' Day

 

A l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, Dianova et ses partenaires préparent un don de matériel scolaire au profit d’une région défavorisée du Nicaragua

« Un personnel enseignant fort pour des sociétés durables », le slogan choisi par l’UNESCO pour célébrer la journée mondiale des enseignants, ce lundi 5 octobre, illustre les liens étroits qui existent entre l’éducation, le développement social et la sauvegarde de notre planète – ce que nous pourrions nommer le développement humain soutenable.

Comme le souligne l’UNESCO, il est reconnu que les enseignants ne sont pas seulement un moyen de réaliser les objectifs de l’éducation ; ils représentent aussi la clé de la durabilité et de la capacité des pays à donner accès à  l’apprentissage et à créer des sociétés fondées sur des connaissances et des valeurs ainsi que sur l’éthique. Pourtant, les enseignants sont toujours confrontés à des difficultés liées au manque de personnel, à l’insuffisance de la formation et à la précarité de leur statut.

La Journée mondiale des enseignants souligne la nécessité de renforcer les capacités des enseignants en tant qu’étape indispensable à la réalisation d’une éducation de qualité et à la création de sociétés durables.

Dianova fait don de matériel à la communauté de Raitipura (Nicaragua)

Le Nicaragua est le deuxième pays le plus pauvre d’Amérique Latine (1): la pauvreté concerne près de la moitié de la population, soit deux millions trois cent mille personnes, et touche deux fois plus les zones rurales que les régions urbaines du pays (2). La pauvreté du Nicaragua se répercute à tous les niveaux, avec de nombreuses carences dans le domaine de la santé, du travail, des services essentiels, et bien sûr dans l’éducation.

A l’occasion de la journée mondiale des enseignants, la Fondation Dianova et le voyagiste « Rutas Escondidas » (sentiers cachés)  partenaires d’un projet de promotion d’un tourisme responsable au Nicaragua – ont préparé une initiative incluant une donation de matériel scolaire et des activités de sensibilisation au tourisme responsable, en tant qu’outil participatif de développement local.

L’initiative d’aujourd’hui doit bénéficier aux écoles de Raitipura, une communauté de la Région autonome de la Côte Caraïbes Sud (RACCS) du Nicaragua, une région pluriculturelle et multilingue, peuplée de descendants des populations indigènes et d’immigrants afro-caribéens.

Le tourisme responsable tente de trouver un équilibre entre les activités touristiques, le développement économique, la sauvegarde de l’environnement et la satisfaction des touristes et des résidents locaux.

Présente au Nicaragua depuis 1986, La fondation Dianova met en œuvre des programmes éducatifs bénéficiant aux communautés rurales, parmi les plus défavorisées.

Jusqu’en 2014, ces programmes ont bénéficié à 4 319 enfants et adolescents dans les modalités primaire, secondaire et enseignement technique, ainsi qu’à 7 868 parents et tuteurs, avec un suivi et accompagnement psychosocial réalisé par le biais de NEOVIDA, un programme de prévention des addictions et développement personnel. De plus, plusieurs campagnes de prévention et sensibilisation ont été conduites dans les domaines de la santé, de l’éducation et du développement social et communautaire, avec un impact direct sur plus de 75.000 personnes.

Enfin, plus de 3000 tonnes de donations ont permis la construction de garderies, de centres sportifs et de santé et ont permis d’équiper divers hôpitaux et centres éducatifs par le biais de campagnes de solidarité menées dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, avec la participation de 780 volontaires.


  1. Intermon Oxfam, 2009
  2. Taux de pauvreté: 70% en zones rurales / 30% en zones urbaines (données: Banque Mondiale)

Le site de Dianova dédié au tourisme responsable: http://turismoresponsable.dianova.org