Fundación Dianova Uruguay

Projet financés par l’UE: prévention de la violence

,

prévention de la violence

 

Prévention de la violence chez les jeunes – un programme mis en oeuvre par Dianova Uruguay

Géré par Dianova Uruguay et Dianova Espagne, le projet « Prévention émotionnelle et relationnelle de la violence par le renforcement des centres éducatifs et de jeunesse » offre aux enseignants et éducateurs de centres éducatifs jeunesse des outils de gestion émotionnelle et relationnelle dans un objectif de prévention de la violence chez les jeunes.

Co-financé par l’Union européenne via l’instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme (IEDDH), le projet utilise une méthodologie basée sur l’apprentissage émotionnel et relationnel à travers l’expérience et la participation citoyenne. Le projet vise à former des enseignants et des éducateurs qui à leur tour transmettront ces habiletés à un groupe d’adolescents facilitateurs dans les centres participants. Ces « facilitateurs » participent ensuite à des microprojets supervisés visant à intervenir parmi leurs pairs de manière à prévenir la violence ainsi que d’autres situations de vulnérabilité.

Le Le projet a successivement atteint puis dépassé les objectifs prévus et il est désormais entré dans une phase finale qui arrivera à sa conclusion en février 2016. Le dernier séminaire de formation « Elaboration de projets de prévention de la violence dans les centres éducatifs » a été organisé les 23 et  24 Avril dernier à l’Hôtel Balmoral (Montevideo), avec la participation de 63 enseignants et professionnels des 30 centres participants. La formation était axée sur le soutien méthodologique accordé aux enseignants pour la mise en œuvre de projets avec les jeunes de ces mêmes centres éducatifs. 

La formation était dirigée par Gemma Naranjo de Dianova Espagne, institution partenaire de ce projet, et par Magdalena Alvarez, responsable technique du projet en Uruguay. Au cours de cette formation, nous avons reçu la visite de Mme Clelia de la Fuente, (Conseillère, secteur coopération – Délégation de l’Union européenne), qui s’est montrée très satisfaite du déroulement du projet

En tout, le projet a rejoint plus de 600 professionnels de l’éducation. Jusqu’à présent, les enseignants formés ont mis en œuvre 70 ateliers auxquels ont participé plus de 1900 jeunes. Au cours des derniers mois du projet, nous espérons obtenir de très bons résultats dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets d’impact conduits par les adolescents eux-mêmes dans leurs écoles et communautés.

Pour conclure, nous voudrions souligner la publication du document « Une approche conceptuelle et analytique dans 30 écoles en Uruguay » concernant le projet de Dianova, ainsi que l’adoption du rapport d’étape par le secteur coopération de la délégation de l’UE, permettant ainsi l’octroi des fonds nécessaires pour la deuxième étape du projet, de Mars 2014 à Février 2016.