Fundación Dianova Chile

Nouveau centre au Chili

Centro de Domo Paihuén (Chile)

Source: Pulso Diario, traduction libre) – Le centre résidentiel Domo Paihuén sera le premier centre réservé au traitement des femmes dépendantes d’alcool et autres drogues dans le sud du Chili (depuis la région de Araucanía jusqu’au sud). Le centre est situé à Loncoche, au sein d’un espace naturel privilégié qui permet le déroulement d’un itinéraire thérapeutique optimal.

L’inauguration du centre s’est déroulée en présence de plusieurs représentants des autorités régionales et communautaires. Le programme de traitement accueillera jusqu’à 15 femmes en modalité résidentielle, enceintes ou non. Les résidentes pourront suivre le programme avec leurs enfants âgés de 5 ans et moins, dans l’objectif de renforcer la relation mère/enfant (en particulier durant la période d’allaitement).

Le centre bénéficie d’une subvention du CONACE (Conseil national de contrôle des stupéfiants), de plus de 34 millions de pesos (plus de 50 000€) pour l’année 2011 et de plus de 100 millions de pesos (environ 150 000€) pour l’année 2012.

Le coordinateur régional du CONACE, Claudio Pérez, soutient que ce centre de traitement représente l’un des tout meilleurs du pays car il bénéficie d’un cadre naturel extraordinaire qui permettra aux femmes qui y sont accueillies de sortir définitivement de la dépendance. « Et de plus, nous pouvons compter avec une équipe de premier plan, tant professionnellement qu’humainement ».

Inauguración del Centro Domo Paihuén

Inauguración del Centro

M. Pedro Correa, président de la fondation Dianova au Chili a quant à lui affirmé que l’institution Dianova fonde son action sur la conviction selon laquelle: « Avec l’aide adéquate, chacun peut trouver en lui-même les ressources pour réussir son développement personnel et son intégration sociale ».

Au cours de l’année écoulée, la prévalence des troubles liés à l’alcool ou aux drogues chez les femmes chiliennes est de 6,7%. Selon les statistiques, la majorité de ces femmes sont en âge d’avoir des enfants, ce qui entraîne des facteurs de risques considérables pour les enfants.

Au total, la région compte 9 centres de traitement pour la population générale adulte, pour un investissement de 273 millions de pesos (environ 410 000€); 7 centres de traitement pour adolescents judiciarisés, pour un investissement de 579 millions de pesos (environ 870 000€) et 1 centre de traitement pour la population pénitentiaire (10 millions de pesos, soit 15 000 €).

Pour terminer, il faut signaler que le centre de Domo Paihuén accueille d’ores et déjà trois bénéficiaires, actuellement en cours de réadaptation.

Télécharger la revue de presse (doc. pdf, 1.6 mo, en espagnol)

Vidéo de l’inauguration du centre