Fundación Dianova Chile

Les ODD comme outil de transformation : que s’est-il passé en 21 ans ?

,

Dianova Chili organisait un séminaire sur les objectifs de développement durable et les défis liés à leur mise en œuvre au Chili et dans le reste de l’Amérique latine

Les ODD comme outil de transformation

Le développement durable ne concerne pas seulement les personnes pas prend aussi en compte la nature limitée des ressources de la planète – Flyer de l’événement

Département Formation, Fondation Dianova Chili – Une importante réunion internationale sur l’Agenda 2030 et les Objectifs de Développement Durable (ODD) s’est tenue le 27 octobre dernier en ligne. Deux intervenants de premier plan ont participé à l’événement, Mme Sonia Missiacos Cárdenas, professeur à l’université catholique de Maule et enseignante pour Dianova Chili, et Mme María Victoria Espada, représentante de Dianova International auprès des Nations Unies. Le séminaire était présenté et modéré par Cristina Montecinos, fondatrice de Mara Media, société de production de podcasts axée sur les ODD.

La rencontre était organisée dans le cadre de l’accord établi en août 2020 entre Dianova Chili et l’Institut Teodoro Wickel de l’Université de La Frontera, avec la participation de Dianova International. Dans le cadre d’une approche réflexive et critique mettant l’accent sur l’éducation et l’environnement, une évaluation rétrospective des ODD au cours des 21 dernières années a été conduite, en commençant par les objectifs du millénaire pour le développement (OMD), qui ont précédé les ODD.

Qu’est-ce que le développement durable ?

Maria Victoria s’est d’abord attachée à présenter le concept de développement durable, puis elle a souligné que « Le développement durable ne concerne pas seulement les personnes pas prend aussi en compte la nature limitée des ressources de la planète. »

« Il est essentiel d’harmoniser trois éléments fondamentaux, soit la croissance économique, l’inclusion sociale et la protection de l’environnement. Ces trois éléments sont interreliés et tous sont essentiels au bien-être des personnes et des sociétés. »

 

La conversation s’est ensuite déplacée sur le terrain de la réflexion et de l’échange d’information tant d’un point de vue macro, soit concernant les objectifs et les responsabilités, que d’un point de vue micro, soit portant sur les responsabilités individuelles et celles des communautés locales.

L’impact du réseau Dianova sur les Objectifs de Développement Durable – plus d’informations

 

L’importance de l’éducation environnementale

Les ODD ont aussi été abordés sous l’angle de l’éducation, en soulignant notamment l’importance de l’éducation environnementale, au cœur des ODD.

« Les ODD doivent être compris et mis en œuvre dans le sens d’une transformation de nos modes de vie ».

 

María Victoria a ensuite indiqué que « (…) les ODD sont fondés sur trois principes: les droits humains, car ils reflètent l’esprit de la Déclaration universelle des droits de l’homme approuvée par les Nations Unies en 1948 ; ne laisser personne de côté, c’est-à-dire parvenir à un développement égal et équilibré dans et entre les pays ; et l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes, principe transversal des dix-sept objectifs ».

Objectifs de développement en Amérique latine

La Dr Sonia Missiacos a ensuite détaillé l’évolution et la mise en œuvre des ODD en Amérique latine, notamment au Chili, en mettant l’accent sur l’ODD 4 : Éducation de qualité.

 

Le Dr Missiacos a indiqué « qu’il existe au Chili un système de classes, avec un enseignement privé, subventionné et municipal qui génère des disparités et ne permet pas d’atteindre les compétences minimales (…) Par ailleurs, cela ne fait pas plus de dix ans que l’éducation environnementale et au développement durable fait partie de l’enseignement primaire et secondaire, mais nul ne s’est encore préoccupé d’établir des objectifs d’apprentissage fondés sur les activités scolaires spécifiques. »

Selon le Dr Missiacos, cela se traduit par une faible sensibilisation du public à ces questions. Elle souligne notamment que : « Sur l’ensemble des déchets produit au Chili, seul 1% est recyclé. Le pays présente sept des dix vulnérabilités identifiées pour l’ensemble de la planète. »

Les défis à venir

En ce qui concerne les prochains défis, Maria Victoria a souligné que : « En raison de la pandémie et de la crise économique mondiale, les statistiques préliminaires montrent que le taux de pauvreté a augmenté d’un point, passant de 7,5% à 8,5%, ce qui signifie que plus de 80 millions de personnes, environ, se retrouvent en situation d’extrême pauvreté… ». Qui plus est, seuls de faibles progrès ont été réalisés sur les cibles associées à l’ODD 13 : Action pour le climat, une situation aggravée par le manque de données statistiques permettant d’évaluer les progrès des ODD dans les différentes régions du monde.

Bien que le scénario pour atteindre les ODD en 2030 ne soit pas encourageant, la session s’est clôturée sur une note positive, invitant à redoubler d’efforts pour informer et former l’ensemble de la population de manière rigoureuse afin de créer une prise de conscience individuelle et collective sur les ODD.