Journée internationale des femmes

Il est essentiel d’améliorer l’accès des femmes aux services et de promouvoir leur participation active dans toutes les sphères de la société

Journée mondiale des femmes

Célébrer la Journée internationale des femmes, cela ne consiste pas à leur faire de cadeaux, à leur offrir des fleurs, ou à redoubler d’attentions pour elles. Tomber une fois de plus dans le piège d’une énième journée de surconsommation, ce serait trahir l’esprit même de cette journée de lutte pour les droits et l’autonomisation des femmes – image : Shutterstock

Editorial, par l’équipe de Dianova – Le 8 mars est une date emblématique: la journée internationale des femmes nous rappelle l’importance de promouvoir l’égalité entre les sexes dans toutes les sphères de la société. Dans cette optique, la campagne « Des services à la portée de toutes » de Dianova a mis l’accent sur la nécessité de garantir à toutes les femmes présentant un usage problématique de drogues, quelle que soit leur situation, l’accès aux services dont elles ont besoin pour reconstruire leur vie.

Avoir accès aux programmes de prise en charge des addictions est fondamental pour l’autonomisation des femmes. Pourtant les femmes confrontées à des problèmes de dépendance se heurtent encore souvent à des obstacles supplémentaires qui les empêchent d’accéder aux services de soutien spécifiques dont elles ont besoin pour se rétablir et améliorer leur qualité de vie.

La Journée internationale des femmes nous invite à réfléchir à l’importance de remédier aux inégalités entre les sexes en matière d’accès aux services sociaux et de santé. Il est essentiel que des mesures concrètes soient prises pour lever ces obstacles et faire en sorte que toutes les femmes puissent accéder aux ressources dont elles ont besoin pour surmonter les défis auxquels elles sont confrontées, qu’il s’agisse d’addictions, de problèmes de santé mentale, de violences de genre ou autres.

En résumé, la commémoration de la Journée internationale des femmes nous donne l’occasion de réfléchir aux défis auxquels sont confrontées les femmes dans le monde entier, en particulier les femmes souffrant d’addictions qui font face à une double et triple stigmatisation, et de nous engager à travailler en tant que communauté pour construire un avenir dans lequel toutes les femmes et les filles ont un accès égal aux ressources et aux opportunités dont elles ont besoin pour s’épanouir, en tant que question de droits humains et de justice sociale.

Il faut souligner enfin que le fait d’améliorer « l’accès des femmes » va bien sûr au-delà de la prévention et du traitement des addictions. Nous devons nous battre pour que les femmes aient accès, au même titre que les hommes, à tous les services de santé, mais aussi à l’éducation scientifique et technique, aux emplois hautement qualifiés, à la participation politique et à tout engagement ou carrière leur permettant de réaliser leur plein potentiel et de s’engager dans la construction d’une société prospère et équitable.

#InvestInWomen