Formation thématique 2024 du Groupe Pompidou

Améliorer l’accès et la qualité des services de traitement : une étape essentielle de la prise en charge des troubles liés à l’utilisation de substances et problèmes mentaux associés

Durant la session de formation du Groupe Pompidou à Bologue, Italie

Le Groupe de coopération internationale du Conseil de l’Europe sur les drogues et les addictions, ou Groupe Pompidou, est la plateforme de coopération du Conseil de l’Europe sur les questions de politiques en matière de drogues – Le Groupe Pompidou organise chaque année des sessions de formation qui permettent aux professionnels de l’addictologie de bénéficier d’une formation pratique sur différents thèmes et de rencontrer des collègues venant de toute l’Europe – Photo Groupe Pompidou, tous droits réservés

Par Marta Santos – La prise en charge adéquate des troubles liés à l’utilisation de substances et des troubles mentaux associés est une question aussi complexe qu’essentielle dans les sociétés d’aujourd’hui. Pour y parvenir de manière efficace, il faut non seulement une approche holistique, mais aussi un effort coordonné pour améliorer l’accès aux services de traitement et la qualité de ces derniers. Tel était le thème de la formation thématique du Groupe Pompidou cette année.

Le premier module de la formation était organisé à Bologne, Italie, du 12 au 15 mars dernier en présence de 33 participants travaillant dans le domaine du traitement des dépendances dans dix-neuf États membres de l’UE, tous engagés dans la révision et l’amélioration des stratégies de traitement disponibles.

Au cours de ce programme intensif, les participants ont reçu des informations actualisées sur une variété d’approches de traitement, de formats et de modalités d’intervention. Des discussions ont également eu lieu sur les traitement médicamenteux disponibles pour différents types de troubles liés à l’utilisation de substances.

L’un des points forts de la formation a été l’analyse du modèle des communautés thérapeutiques en tant qu’approche thérapeutique efficace. Les communautés thérapeutiques (CT) offrent un environnement de soutien et de réhabilitation qui vise non seulement à mettre fin à la consommation de substances, mais aussi à promouvoir la réintégration sociale et la santé mentale. Au cours des discussions, il est apparu clairement que les communautés thérapeutiques peuvent jouer un rôle significatif pour diminuer le taux de rechute et promouvoir un rétablissement à long terme.

Un autre thème important a été comment le traitement peut servir d’alternative viable à l’emprisonnement pour les personnes aux prises avec des troubles liés à l’utilisation de substances. Dans bien des cas, la criminalisation de l’usage de drogues est critiquée à juste titre parce qu’elle ne s’attaque pas aux causes sous-jacentes des comportements addictifs et qu’elle perpétue un cycle de stigmatisation et de marginalisation. En revanche, l’accent mis sur le traitement offre une approche plus humaine et plus efficace pour aborder les causes profondes du problème et aider les personnes à devenir des membres productifs de la société.

Visite de San Patrignano

Visite organisée à la communauté thérapeutique de San Patrignano lors de la formation annuelle 2024 du Groupe Pompidou à Bologne (Italie) – Photo : Groupe Pompidou, tous droits réservés

Dans le cadre des activités de la session, les participants ont eu l’occasion de visiter la communauté thérapeutique de San Patrignano. Cette communauté internationalement reconnue a offert aux participants un aperçu de son travail innovant dans le domaine de la réhabilitation, avec des idées pratiques et inspirantes sur la façon dont les communautés thérapeutiques promeuvent le rétablissement et transforment des vies.

En dehors de la formation formelle, l’événement a été l’occasion pour les participants de nouer des contacts et de partager leurs expériences. La diversité des perspectives et des expériences au sein du groupe a enrichi les discussions et a permis aux participants d’apprendre les uns des autres.

Alors que le premier module touchait à sa fin, il est apparu clairement que l’amélioration de l’accès et de la qualité des services de traitement est un défi complexe mais essentiel. Les progrès dans ce sens nécessiteront un engagement continu de la part des gouvernements, des institutions de santé et de la société dans son ensemble.

Cependant, les avantages de l’investissement dans le traitement sont indéniables, non seulement en termes de santé publique, mais aussi en termes de justice sociale et de bien-être humain.

En définitive, des événements tels que la formation thématique annuelle du Groupe Pompidou sont fondamentaux pour faire avancer les choses dans ce domaine crucial. En réunissant des experts, des professionnels de la santé et des décideurs politiques, ces sessions offrent une plateforme d’échange de connaissances, de collaboration et d’élaboration de stratégies visant à relever les défis liés à l’usage de substances . Grâce à une approche multidimensionnelle et à un engagement renouvelé en faveur de la santé et du bien-être, des progrès significatifs sont attendus dans la prévention et le traitement de ces troubles.

Le deuxième module de la formation du Groupe Pompidou aura lieu à Rabat, au Maroc, du 14 au 17 mai prochain. Le module se concentrera sur les stratégies visant à améliorer la continuité des soins, l’intégration des services de traitement, la lutte contre la stigmatisation et la discrimination, et la gestion des services de traitement dans des conditions financières difficiles.