Enquête mondiale sur les ODD

Un bref résumé du rapport sur les résultats de l’enquête mondiale sur la durabilité et les ODD

Global Survey

« Que représente la durabilité pour vous? » – l’enquête mondiale a pu rejoindre plus de 27 000 participants de 174 pays – Source: capture de site web

En 2015, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté les objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU. Beaucoup de choses se sont passées depuis lors, mais que perçoivent les gens ? Et qu’est-ce qui les touche le plus en matière de durabilité ? Pour la première fois, ces questions ont fait l’objet d’une enquête mondiale, l’enquête mondiale sur la durabilité et les ODD (Global Survey).

Entre septembre 2018 et juin 2019, l’enquête mondiale a ciblé les particuliers et les représentants du monde politique, des entreprises, du milieu universitaire, des médias et de la société civile, tant au niveau national qu’international. L’objectif était de classer par ordre de priorité les sujets pertinents relatifs à l’environnement, aux questions sociales et à l’économie dans les pays et secteurs respectifs et de déterminer les différents niveaux d’urgence. En outre, la performance des institutions de chaque pays a été évaluée.

L’enquête mondiale a été financée par le gouvernement de la République fédérale d’Allemagne (ministère fédéral de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire) dans le cadre de « l’Initiative d’exportation des technologies environnementales », et a été conçue et mise en œuvre par le cabinet de conseil en durabilité Schlange & Co. (S&C). Le Centre de Yale pour les entreprises et l’environnement (CBEY) a été mandaté comme partenaire universitaire pour le soutien scientifique.

 

Plus de 250 organisations et influenceurs des médias sociaux ont contribué à la diffusion de l’enquête mondiale. Les principales conclusions de celle-ci sont les suivantes :

  1. Moins de la moitié des personnes interrogées dans le monde connaissent les ODD.
  2. L’action pour le climat, l’éducation de qualité et la santé et le bien-être sont les priorités majeures, avec des différences régionales dans le domaine de l’action pour le climat.
  3. Les jeunes donnent la priorité à l’action pour le climat, tandis que les générations plus âgées préfèrent la santé et le bien-être, l’éducation de qualité et la biodiversité.
  4. Dans l’évaluation de l’importance de l’égalité entre les sexes, il existe un écart important entre les sexes et les régions.
  5. Partout dans le monde, les répondants tiennent compte de la durabilité lors des votes et des décisions économiques à court terme ; en Europe, le choix de l’employeur est le plus important du point de vue de la durabilité.

Les répondants considèrent que tous les secteurs ont la responsabilité de promouvoir le développement durable, mais en particulier les gouvernements.