Asociación Dianova España

Dianova en Espagne s’affilie au RIOD

RIOD

Au cours de son assemblée du 21 juillet, le réseau ibéro-américain des ONG œuvrant dans le domaine des dépendances aux drogues (RIOD), a approuvé l’adhésion de l’organisation Dianova en Espagne. Le RIOD est un organisme sans but lucratif qui regroupe les principales ONG ibéro-américaines qui œuvrent dans le domaine des drogues, en prévention, traitement, insertion sociale et professionnelle et formation.

L’adhésion de Dianova au réseau hispano-américain des ONG œuvrant dans le domaine des dépendances aux drogues (RIOD), répondra à la nécessité de mieux coordonner la réponse internationale en matière de drogues, qu’il s’agisse de traitement, de prévention, de réinsertion ou d’échanges de professionnels ou de bonnes pratiques.

Les membres du RIOD peuvent avoir des visions, des philosophies, voire des pratiques différentes, mais elles travaillent toutes à un objectif commun, venir en aide à celles et à ceux qui ont besoin d’aide pour retrouver une vie digne et libre de dépendance.

C’est la raison pour laquelle, il est primordial de mettre en commun cette diversité d’expériences afin d’enrichir les pratiques de soins et de renforcer les organisations, à tous les niveaux.

Le RIOD s’est donné les objectifs suivants:

  1. Stimuler le renforcement institutionnel du RIOD et de ses membres
  2. Générer des espaces de rencontres et de communication pour partager des informations, des expériences et des savoirs
  3. Favoriser la communication entre ses membres et les organismes de financement, en favorisant le transfert des informations sur les sources et les méthodes de financement
  4. Contribuer à la formation des professionnels
  5. Favoriser la réalisation d’études et de recherches
  6. Faciliter l’échange de professionnels entre ses membres
  7. Favoriser les actions de coopération pour son propre développement et celui de ses membres

(Extrait du site du RIOD, traduction libre) – « Depuis 1998, le RIOD répond au besoin de coordination internationale des différentes initiatives sociales qu’exige une société mondialisée et dans laquelle il s’avère indispensable de mettre en commun les analyses et les visions de chacun, dans une perspective de diversité et de pluralisme.

Le RIOD entend optimiser le travail conjoint des gouvernements et des différentes institutions, tout en générant des espaces de rencontres et de coordination capables de stimuler le renforcement institutionnel de chacun de ses membres, afin d’améliorer les politiques, stratégies ou programmes en dépendance, en particulier dans le champ de la réduction de la demande.

Depuis sa création, le réseau a fait sienne la déclaration politique de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la question des drogues, en 1998, dans laquelle celle-ci réclamait « une attention particulière à la réduction de la demande », ainsi qu’une approche globale de coopération au développement, afin d’impliquer les populations bénéficiaires dans la formulation, la mise en œuvre et l’évaluation des différents programmes et projets.

Les caractéristiques principales du RIOD sont d’une part le concept de travail en commun avec la participation horizontale de tous ceux sont amenés à partager des expériences, des informations et des aptitudes, et d’autre part, l’intérêt particulier qu’il accorde aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. »