Fundación Dianova Chile

Dianova Chili ouvre un nouveau centre à Viña del Mar

,

Viña del Mar (Chili)

Ouverture par Dianova d’un nouveau centre  dans la ville de Viña del Mar (Chili – région de Valparaiso). Le centre est agréé par le Service national pour la prévention et la réhabilitation des drogues (SENDA), un organisme dépendant du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique chilien, chargé notamment du traitement, de la réhabilitation et de la réinsertion sociale des personnes addictes.

Avec 18 places d’accueil mensuelles, le centre de Viña del Mar sera destiné à une prise en charge ambulatoire et intensive à destination des femmes présentant un profil d’abus ou d’usage problématique d’alcool ou d’autres drogues, associé à des troubles de comportement et à un déficit d’adaptation. La prise en charge des participantes sera réalisée selon un modèle d’intervention socio-familial et biopsychosocial.

Profil des bénéficiaires

  •   Femmes de 20 ans et plus
  •   Résidentes de la ville de Viña del Mar ou des alentours
  •   Candidates librement venues, ou bien référées par les « tribunaux de traitement des drogues* » ou en liberté surveillée

Coordonnées

  •   Calle 3 Oriente 655 (entre 7 y 8 Norte)
  •   Téléphone: 032-3208681 / 06-7790363

L’approche biopsychosociale

La recherche a démontré qu’un grand nombre de facteurs sont susceptibles de contribuer au développement de l’addiction, incluant des facteurs d’ordre biologique (hypothèse génétique, hérédité), psychologique (troubles mentaux et de la personnalité, hypothèses humanistes, cognitives, comportementales, etc.) et social (influence du milieu de vie, de la culture, de l’éducation, etc.). Il en résulte que l’addiction est un phénomène multifactoriel, devant être pris en charge via une approche globale, seule capable d’en aborder la complexité.

Aucun de ces facteurs ne peut à lui seul provoquer l’apparition d’une addiction, c’est pourquoi on parle désormais d’une approche ou d’une vision biopsychosociale de l’addiction.

Aujourd’hui, l’approche biopsychosociale semble êtrela plus pertinente pour aborder le traitement des addictions. L’ensemble desprogrammes de Dianova s’inscrivent dans cette perspective et font le choix d’un personnel pluri et interdisciplinaire, à même d’embrasser l’ensemble des problématiques et d’y répondre adéquatement (psychologue, travailleur social, psycho-éducateur, médecin, moniteur thérapeutique,

*Le programme de Tribunaux de traitement des drogues s’adresse aux personnes judiciarisées. Il fonctionne comme une alternative à la condamnation et permet  aux personnes présentant un profil d’abus de substances ayant commis un délit pour la première fois de suivre un traitement de réhabilitation supervisé.