Dianova à New York

, ,

L'édifice des Nations Unies à New York

Un aperçu des premiers mois d'activité de la délégation de Dianova à New York

Quelques mois après sa création, la délégation de New York et est déjà très active sur différents fronts et représente Dianova International dans l'environnement aussi intéressant que stimulant du siège des Nations Unies.

Le premier engagement de Dianova a été sa participation à la Commission de la condition de la femme (CSW59), où l'organisation a organisé une rencontre parallèle consacrée à la mise en œuvre de la déclaration de Beijing + 20, via la présentation de son travail auprès des femmes autochtones au Canada et la promotion de solutions innovantes visant à soutenir l'inclusion des femmes et à améliorer leur statut dans le monde, en collaboration avec ses partenaires.

Dianova International est à présent membre du conseil d'administration de la CoNGO, soit la Conférence des ONG en relations consultatives avec les Nations Unies. la CoNGO représente l'entité qui coordonne les comités thématiques de la société civile sur les questions fondamentales et les priorités de l'agenda des Nations Unies. Jusqu'à présent, nous avons participé en tant que membres à la réunion mensuelle du Comité des ONG de la Commission sur la condition de la femme et en qualité d'observateur au Comité des ONG sur les migrations. De plus, nous envisageons avec intérêt de participer au Comité des ONG sur la santé mentale ainsi qu'au comité dédié au tourisme et au développement, une fois qu'ils auront repris leur session à l'automne 2015.

CSW59

Cette année marque également un moment historique pour l'Organisation des Nations Unies qui  célèbre son 70e anniversaire. Plusieurs événements sont organisés dans les principaux sièges de l'ONU à New York, Genève et Vienne. Davantage d'information sur le calendrier d'événements sont disponibles sur un site Web dédié rappelant la fondation de l'ONU, son histoire et ses réalisations.

La principale célébration aura lieu courant  Septembre au siège des Nations Unies, en relation avec le deuxième thème de l'année: les objectifs de développement soutenable.

2015 restera comme l'année du dialogue, de l'inclusion et des défis qui nous attendent pour redéfinir ce que l'on nommait il y a peu les Objectifs du Millénaire pour le développement, de façon à les rendre plus inclusifs et plus ancrés dans la réalité.  S'il existe un seul mantra au Nations Unies, c'est le dialogue, c'est le fait de ne laisser personne derrière grâce à un combat contre la stigmatisation, les inégalités et par la promotion d'un véritable développement soutenable, pour tous. Ce travail préparatoire sera conclu par un sommet des Nations Unies pour adopter l'agenda de développement de l'après 2015, à New York, du 25 au 27 septembre.

Avant la fin de l'été, il est important de souligner un autre événement qui se déroulera à New York à la fin Août: la Conférence des ONG 2015 permettra de mettre en avant le 70e anniversaire de l'ONU sur le thème "Rendre honneur au passé, connaître le présent et imaginer l'avenir".  L'événement s'articulera autour du weekend précédant la conférence (22-24 août) et lors de la conférence elle-même, soit du 25- 27 août et permettra de réunir de nombreux acteurs et intervenants de la société civile ainsi que des groupes d'intérêt des Nations Unies.


Par ailleurs, nous devons citer le travail préparatoire de la session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies consacré au problème mondial des drogues, soit l'UNGASS 2016 – le plus important débat de ces vingt dernières années sur ce thème. L'UNGASS 2016 a déjà suscité un débat stimulant entre États membres sur ce qui fonctionne et ce qui pourrait être amélioré au sujet des politiques actuelles, et ce afin de créer un meilleur cadre d'action en 2019. La société civile peut apporter beaucoup à ce débat, c'est la raison pour laquelle un groupe de travail de la société civile sur les drogues a été constitué afin d'assurer et de coordonner la participation et les engagements de la société civile pour faire entendre la voix des ONG dans le cadre préparatoire de l'UNGASS 2016.


Le travail de la délégation de New York va bien plus loin que la seule sphère des Nations Unies, il vise à représenter Dianova International en tant qu'observateur auprès du principal forum politique de l'hémisphère, l'Organisation des États américains (OEA) basée à Washington DC, et auprès de ses organes thématiques tels que la Commission interaméricaine pour le contrôle de l'abus des drogues (CICAD), contribuant ainsi  à faire entendre la voix de la société civile dans les Amériques.

Un dialogue avec la Banque interaméricaine de développement à Washington a également permis de commencer à explorer d'autres synergies et projets communs dans les pays où Dianova est active, dans les domaine de l'éducation, de l'égalité de genre et du développement communautaire.

Nous sommes fiers du travail accompli jusqu'à présent, et nous essaierons dans l'avenir de renforcer les liens entre les institutions internationales et Dianova International au meilleur bénéfice de l'ensemble du réseau Dianova. 

Elisa Rubini
Chargée des Relations Internationales
Délégation de Dianova à New York