Fundación Dianova Chile

Développement des services éducatifs au Chili

Programme "Convivencia"

 

« Notre action vise à aider les populations vulnérables et en situation de pauvreté »

Au Chili, Dianova possède une vaste expérience dans le domaine des dépendances ainsi que dans diverses actions en milieu scolaire. Nous nous sommes penchés sur le développement des services éducatif de l’organisation et dans ce but nous avons interrogé Marco Antonio del Rio – Directeur des services d’éducation pour Dianova Chili, Master en gestion éducative et titulaire d’un baccalauréat dans ce domaine. Marco a également suivi une formation professionnelle épistémologique durant quatre années avec le biologiste chilien Humberto Maturana.

Peux-tu nous parler du développement des services éducatifs…

Convivencia - "vivre ensemble"Le développement de ces services a connu son lot de contretemps et d’erreurs, ce qui a été aussi une source d’apprentissage. Et c’est en vertu de ces apprentissages, mais aussi des expériences et des compétences de l’équipe que nous avons été en mesure de développer nos propres services, contextualisés et capables de répondre aux besoins du système éducatif, à la fois en termes techniques et administratifs.

C’est la raison pour laquelle nos services ont été accrédités comme ressource d’assistance technique à l’éducation (Registre ATE) auprès ministère de l’Éducation du Chili. De plus, nous venons également d’être accrédités par l’État chilien en tant que fournisseurs de services éducatifs et de formation.

Quels sont vos bénéficiaires

Nous nous adressons particulièrement aux populations vulnérables et en situation de pauvreté, dans les écoles municipales. De plus, nous nous sommes avant tout appliqués à créer des espaces de vivre-ensemble au sein des écoles, au-delà des disciplines enseignées et du travail pédagogique.

Quels sont les fondamentaux et les instruments du programme?

Nous visualisons l’espace du vivre ensemble comme un axe stratégique dans les organisations éducatives. Même si le vivre ensemble se produit de façon spontanée, il ne garantit pas une expérience de qualité, c’est pourquoi il faut l’orienter et le gérer au mieux, afin de pouvoir répondre aux questions: quel type de vivre ensemble souhaitons-nous? Ce vivre ensemble donne-t-il pleine satisfaction?

Quelles sont les spécificités du programme?


Le programme comporte les divers axes que nous venons de mentionner. Ce sont les bases auxquelles nous avons associé des principes directeurs tels que l’approche appréciative qui permet de mettre en avant les points forts de la personne et de l’organisation. L’approche générative qui vise à promouvoir l’autonomie dans ces communautés; et enfin l’approche réflexive qui permet de sauvegarder notre condition de sapiens sapiens, qu’il nous arrive parfois de perdre dans le tourbillon de la vie quotidienne.


Cette proposition conçue à la lumière de l’expérience visera à soutenir des projets d’accompagnement dans les écoles municipales, avec l’inscription de 450 à un millier d’étudiants, et un programme dans sept écoles municipales.