Dianova Cooperativa Sociale, Italie

Covid-19 : la vie dans nos centres, un mois après

Dans les cinq structures résidentielles et les services de Dianova Italie, la vie de nos jeunes et de notre personnel a changé : voici les dernières infos

Staff, Dianova Italie

« Nous avons mis en place pour notre personnel un service d’écoute et de soutien à distance géré par l’une de nos psychothérapeutes » – Photo: Dianova Italie, CC

En très peu de temps, le monde entier a dû s’adapter à l’urgence liée à la pandémie du Covid-19 et l’association Dianova Italie n’a pas fait exception à la règle.

Les établissements résidentiels, en particulier ceux qui accueillent un grand nombre de personnes, sont potentiellement les environnements les plus exposés au risque d’infection, mais grâce aux équipements de protection individuelle et aux mesures de confinement adoptées par les membres du staff (80 sont encore en activité) et aux mesures d’hygiène et de distanciation sociale prises par les 130 résidents toujours présents dans nos centres, nul n’a été contaminé au sein des cinq centres résidentiels de Dianova Italie.

Soutenir Dianova Italie par un don

Dianova s’est attaché à respecter les mesures imposées à tous, mais en outre l’association a suspendu toute activité impliquant un contact avec l’extérieur et ce depuis plus d’un mois (sorties pour recherche d’emploi, visite des familles, visites médicales, etc.) Pour nos jeunes comme pour tous, ce n’est pas une période facile : respecter ces mesures a nécessairement entraîné un changement dans leur routine quotidienne, tout comme cela les a amenés à réviser les objectifs personnels associés à leur programme de traitement. Enfin, en termes de gestion, il a fallu procéder à la réorganisation interne de nos équipes.

 

Dans certaines structures, un « groupe de rédaction » a été mis en place afin de glaner toutes les informations utiles concernant la situation actuelle ainsi que d’autres sujets (actualité, sport, etc.), afin de les partager avec les autres. De nouvelles activités manuelles et d’artisanat ont été lancées : un peu comme tous les autres, nos jeunes aussi se sont plongés dans la cuisine, avec des recettes plus élaborées et plus longues à réaliser.

Avec les beaux jours, les activités sportives de plein air ont commencé dans les espaces extérieurs des communautés avec des tournois de volley-ball, de football et de basket-ball.

Dans certaines communautés où les thérapeutes doivent demeurer chez eux pour raisons de santé, certaines activités et entretiens individuels ont été organisés via Skype et autres outils de visioconférence, ainsi que des entretiens externes avec les services compétents. Ces mêmes outils sont utilisés pour conserver un lien avec ceux parmi nos résidents qui faisaient un séjour chez eux lorsque la crise est survenue et qui ne peuvent plus revenir dans les communautés de Dianova en raison des mesures de confinement.

Les responsables des centres d’écoute de Dianova continuent à gérer les demandes des personnes par voie électronique en organisant des entretiens téléphoniques et par visioconférence afin de garantir un accompagnement, même à distance.  En effet, les problèmes d’addiction continuent et nous savons combien les difficultés des personnes concernées peuvent être exacerbées par la situation actuelle. Pour l’instant hélas, aucune procédure n’a été trouvée afin de pouvoir accueillir de nouveaux résidents sans mettre en danger ceux qui sont déjà présents dans nos centres.

Nous avons mis en place pour notre personnel un service d’écoute et de soutien à distance géré par l’une de nos psychothérapeutes et nous avons en outre bénéficié des prestations de sécurité sociale pour certains départements et services internes de Dianova.

 

S’il est vrai que les opportunités naissent des crises, nous essaierons tous de saisir ces opportunités, sans jamais oublier que notre rôle premier est de répondre, au nom de la société, aux besoins des plus fragiles. Nous vivons aujourd’hui un temps d’attente suspendu, où notre travail est limité, mais dès que nous aurons le feu vert des institutions responsables (et en garantissant la sécurité de tous) nous reprendrons notre mission : offrir à ceux et celles qui le souhaitent une opportunité de changer leur vie.

Et nous y mettrons la même passion qu’aujourd’hui !

Mais pour le moment: #restiamoincomunità (Restons dans les centres)