Associaçâo Dianova Portugal

Centre de soutien psychosocial de Lisbonne (Dianova Portugal)

,

Centre de soutien psychosocial

 

« Accéder à un meilleur bien être émotionnel et relationnel », rencontre avec Ana Catarina Baptista, psychologie clinique et psychologie des émotions

Le travail du centre de soutien psychosocial (CSP) est mis en œuvre par une équipe de professionnels qualifiés et qui sont de façon continue en processus de formation et de développement. Notre équipe possède une vaste expérience dans les domaines de la santé en général et des dépendances à l’alcool et autres drogues ainsi que de l’intervention directe dans les écoles, les familles et les communautés. L’implication directe et étroite de nos professionnels donne une compréhension réaliste, pragmatique et constamment remise à jour de la jeunesse, des familles et de la société dans son ensemble.

Nous disposons d’une équipe motivée, qui met l’accent sur la résolution des problèmes grâce aux compétences des personnes, et non pas sur leurs difficultés ou leur condition médicale.

  • Jose Almeida Barreiros: Maîtrise en psychologie clinique
  • Ana Catarina Baptista: Maîtrise en psychologie clinique et en psychologie des émotions
  • Sandra Cardoso: Assistante sociale
  • Ana Maria Santos: titulaire d’un baccalauréat en éducation spécialisée et réadaptation, post-graduation en éducation spécialisée
  • Dr Alfredo Frade: Psychiatre

Le staff du centre de soutien psychosocial de Dianova

Comment et quand le CSP a-t-il été créé?

Le projet du CSP a émergé en 2011 à la suite des efforts des employés et de la direction de l’Association Dianova Portugal pour répondre aux difficultés liées aux nouvelles formes de pauvreté. Basé sur des paradigmes sociaux émergents et en tant qu’organisation du tiers secteur, le CSP vise à intervenir dans la communauté de façon efficace et globale par le biais de services de santé mentale autrement difficilement accessibles au plus grand nombre. La mise en œuvre de ce centre social a pour toile de fond une volonté de maximiser les ressources internes et externes de la clientèle, et donc, leur développement émotionnel et psychologique.

Qui sont les professionnels qui travaillent au CSP ?

Le CSP est composé d’un groupe de professionnels motivés et très expérimentés. Les lignes directrices du projet sont le professionnalisme et le développement personnel ; son équipe est composée d’un psychiatre, deux psychologues, une assistante sociale, une spécialiste de l’éducation spécialisée et de la réadaptation.

Quel est le profil des personnes qui s’adressent au CSP? Quels sont les principaux besoins identifiés par le centre?

Quel que soit le domaine d’intervention – depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte, pour un suivi normal ou une pathologie –  nous croyons que chaque personne dispose d’un potentiel de croissance, qu’elle peut trouver en elle-même avec le soutien et l’intervention appropriée, de façon à mûrir et à vivre en meilleure santé mentale. L’intervention se concentre sur les enfants, les adolescents, les adultes et les familles émotionnellement et socialement vulnérables. Le champ de notre travail englobe l’évaluation et l’intervention psychologiques, l’intervention auprès des adolescents, des besoins éducatifs spéciaux et le plan de retraite active.

De nombreuses personnes sont fatiguées, débordées et ont des difficultés à trouver un sens à leur vie. Cela peut parfois devenir pathologique, mais cela se traduit le plus souvent par une souffrance intérieure susceptible de déclencher de l’anxiété, voire une dépression. De plus en plus de gens s’adressent à nous parce qu’ils ne sont pas capables de faire face aux plans émotionnel, social, professionnel ou dans le cercle familial. Ce dysfonctionnement dans les différentes sphères de la vie empêche de pouvoir mener une vie saine. Il s’agit de l’intervention psychosociale la plus demandée.

Nous avons également une forte demande d’intervention auprès des enfants et des adolescents, soit au niveau de l’implication émotionnelle ou à celui des besoins éducatifs spéciaux. L’augmentation de la demande pour ce service semble être liée à la détérioration des contextes sociaux et familiaux qui amplifient les problèmes préexistants.

centre de soutien psychosocial

Quels sont les résultats de ce type de service ?

Le CSP s’engage à aider ses bénéficiaires à accéder à un meilleur bien être émotionnel et relationnel, ainsi qu’à développer et mettre en œuvre des services individuels et sociaux pour le grand public, en tenant compte du fait qu’améliorer la vie des personnes au plan du développement émotionnel et relationnel représente un outil puissant de transformation sociale. Le CSP a été confronté à la nécessité de décentraliser ses aires de travail et son public cible tout en diversifiant ses domaines d’intervention. Nous vivons en effet une ère de vulnérabilité sociale croissante, avec des besoins urgents, parfois des drames, qui  nous ont amenés à reconsidérer notre travail pour nous placer sous l’angle de la responsabilité sociale.

Comment les services sont-ils financés?

Des accords de coopération ont été signés par des entreprises désireuses d’offrir des interventions psychothérapeutiques et sociales à leurs employés et à leurs familles, en tant qu’initiatives de responsabilité sociale. Ces protocoles contribuent aux objectifs du CSP car ils permettent aux membres de la communauté (les employés et leur famille) d’accéder à des services en santé mentale. Ce sont des services thérapeutiques de qualité, au juste prix, pour ceux qui seraient autrement exclus de ces projets pour des raisons financières. Il y a  aussi la possibilité d’accéder aux services de façon directe, à un prix raisonnable.

Quelles sont les perspectives d’avenir?

Nous sommes confrontés à de nouveaux défis! Nous prévoyons d’augmenter les protocoles de coopération ce qui peut encore  faciliter l’accès aux services de santé mentale et augmenter le nombre de bénéficiaires. Nous prévoyons aussi d’étendre les services à d’autres branches de la santé mentale et de mettre en œuvre des initiatives favorisant une retraite active. Il est très important de noter que le CSP se situe à un stade précoce de développement et doit évoluer. Les services, les politiques et les orientations sont déjà établies. Nous sommes actuellement en train de finaliser leur application, ce qui suppose une supervision continue du travail, des services et des moyens privilégiés. En outre, nous faisons partie du monde que nous voulons changer, ce qui se reflète dans la nécessité de pouvoir compter sur le soutien communautaire.