8 mars – Journée internationale de la femme

,

Journée internationale de la femme

À l’occasion de la journée internationale de la femme, Dianova a voulu célébrer et reconnaître les efforts et les progrès portés par les milliers de femmes qui ont contribué à rendre nos société plus justes. 

Il reste pourtant beaucoup de chemin à faire : la violence de genre, l’inégalité des salaires, le manque de participation des femmes dans les conseils d’administration des entreprises, l’extrême vulnérabilité de millions de femmes dans les pays en voie de développement…

Dans l’organisation Dianova, les hommes et les femmes sont sur un pied d’égalité : équité salariale, participation aux organes de gouvernance, politiques de conciliation.

Nos programmes favorisent la diversité et l’intégration : communautés thérapeutiques mixtes, écoles de formation, programmes spécifiques destinés aux femmes avec enfants à charge, etc.

Mais nous voulons aussi participer à faire avancer les droits et l’autonomisation des femmes. C’est la raison pour laquelle, comme chaque année, Dianova participera à la Commission de la condition de la femme (CSW) qui se tiendra à New York du 10 au 21 mars. La CSW abordera cette année le thème de l’accès et de la participation des femmes et des filles à l’éducation, aux formations, à la science et la technologie y compris la promotion de l’égal accès des femmes au plein emploi et à un travail décent. De plus, Dianova organisera durant la commission un événement parallèle afin d’évoquer la situation des femmes rurales au Nicaragua.

Pour terminer, nous souhaitons exprimer notre solidarité et notre sympathie aux millions de femmes qui en ce moment même sont victimes d’abus, de discrimination et de violences. Le tiers secteur représente un moteur de transformation sociale et notre intention est de continuer à lui donner une voix et une visibilité afin de pouvoir un jour éradiquer ces problèmes. 

Montse Rafel, directrice générale